Il n’y a rien qui plombe autant nos finances et notre épargne constituée que les grosses dépenses non planifiées en avance.  

Une habitude importante à prendre c’est de bien connaître pour mieux anticiper les grosses dépenses à venirCela fait partie des bonnes habitudes à prendre pour mieux gérer ses finances.   

Il y a deux principales dépenses à planifier : 

Les dépenses plaisir, celles qui sont voulues et dont on connait la date : les cadeaux d’anniversaires, de Noël, les vacances d’été ou d’hiver… 

Les dépenses qui ne nous laissent pas vraiment le choix : les impôts et taxes, les pannes de voiture ou de scooter, une machine à laver qui tombe en panne… 

A partir de quel montant une dépense est-elle importante et nécessite d’être planifiée ?  

Dès lors qu’une dépense ne figure pas dans votre budget mensuel et qu’elle ne peut pas être couverte par vos revenus du mois sans mettre à mal l’état de vos finances, elle peut être considérée comme une grosse dépense.  

Si cette dépense vous conduit au découvert, vous empêche d’épargner ou encore sabote votre budget, il s’agit d’une grosse dépense imprévue.  

En général, il est très facile de reconnaître une grosse dépense imprévue. C’est souvent celle qui nous met un peu ou beaucoup de mauvaise humeur surtout si nous ne l’avions pas planifiée.  

Quelles sont les habitudes à prendre pour faire face sereinement aux grosses dépenses de l’année même celles qui sont imprévues ? 

Un seul mot: anticipation.  

Lorsque vous prévoyez l’imprévu, ce n’est plus vraiment un imprévu lorsqu’il survient, n’est-ce-pas ? 

Plus vous prenez le temps d’anticiper et planifier les imprévus et grosses dépenses plaisir, plus sereine vous serez.  

Par exemple, les vacances d’été, tombent toujours au même moment. Ne vous laissez plus surprendre.  

 Comment anticiper ses grosses dépenses ?  

Le meilleur moyen d’anticiper une grosse dépense, c’est de la noter.  

Vous pouvez la noter dans votre tête (comme pour l’anniversaire de votre conjoint par exemple), si vous vous faites vraiment confiance.  

Vous pouvez également opter pour un planner ou un calendrier papier ou digital. Je trouve personnellement très utile de tenir un calendrier des dates et moments importants de l’année. 

L’avantage de la version papier sur la version digitale est que nous pouvons la garder sous les yeux, feuilleter les pages et planifier.  

Mais comment faire pour les imprévus ?  

Les imprévus sont les pires.  

Nous avons tous des appareils électroniques chez nous qui durent plus ou moins longtemps dans le temps.  

Le problème aujourd’hui est que beaucoup sinon la plupart des fabricants de produits électroniques pratiquent l’obsolescence programmée ou rendent nos appareils très difficilement réparables (pièces de rechange non vendues, suppression de garanties…).  

La loi française essaie de lutter contre ces pratiques qui pénalisent les consommateurs et nuisent à l’environnement. Il y a également des associations qui luttent contre cela comme Halte Obsolescence pour plus de renseignements. 

Au final, nous ne savons pas vraiment combien de temps nous pourrons profiter de nos appareils électroniques. 

Une question à vous poser: serais-je capable de payer en cash (sans crédit) le remplacement de ma machine à laver ? Mon frigidaire ?  

De même pour les réparations de votre voiture, notamment après un contrôle technique, êtes-vous capable de faire face à 500€ de réparation par exemple ?  

Si votre réponse n’est pas oui, faites de l’épargne une priorité dans la gestion de vos finances.  

Votre allié c’est l’épargne de précaution.  

Comment lisser les grosses dépenses sur l’année ?  

Vous pouvez diviser le montant de la dépense en douze et intégrer ce montant dans votre objectif d’épargne mensuel.  

Vous pouvez également constituer une épargne de précaution en mettant de côté tous les mois un pourcentage de vos revenus. 

Il peut s’agir de 1000€ pour commencer et ensuite deux, trois ou six mois de salaire.  

Ce n’est pas impossible. Vous en êtes capable avec de l’organisation et de la constance.  

Vous pourrez également ouvrir un compte bancaire spécifique pour votre épargne de précaution afin de bien la séparer de votre compte chèque quotidien.  

Et si nous parlions de Noël à présent : 

Eh oui. 

Au moment où j’écris cet article nous sommes début novembre.  

Dans un mois nous entrons dans la saison de Noël ! Personnellement, j’aime beaucoup cette saison. C’est le moment de l’année où nous nous retrouvons en famille (et/ou amis) pour passer de très bons moments ensemble. Cette année d’ailleurs, Noël me tient particulièrement à cœur, pour une raison que je vous dévoilerai très bientôt.  

Si pour vous, Noël rime avec cadeaux, alors il serait intéressant de considérer cette saison de manière pratique en anticipant les dépenses associées.  

Ainsi, vous pouvez lister sur papier le nom des personnes à qui vous souhaitez faire un cadeau et indiquer un budget devant leur nom.  

Si vous savez que chaque année, vous prenez le train pour rejoindre des amis ou vos parents, pourquoi ne pas anticiper les dépenses à faire.  

Je pense que beaucoup d’entre vous le font déjà. Si ce n’est pas votre cas, cet article sera votre rappel. 

Une autre idée est de préparer vos cadeaux tout au long de l’année afin de limiter les dépenses en décembre.  

Ces idées valent également pour les cadeaux d’anniversaires : lister les anniversaires de l’année, attribuer un budget, mettre cette somme de côté et pourquoi pas acheter le cadeau en avance.  

 

A vos papiers, calendriers ou carnets !  

  1. Planifiez vos grosses dépenses de l’année. 
  2. Notez ces dépenses pour vous en rappeler.
  3. Epargnez tous les mois en avance. 

Pin It on Pinterest